Les événements à venir...
Aucun évènement à venir!

Les derniers articles publiés


Cher(e)s collègues, cher(e)s ami(e)s,

le conseil d'administration a effectué sa rentrée le 6 septembre à l'AMUE.

Le bilan du colloque Sport/Santé est extrêmement positif au regard de l’enquête de satisfaction. Ce colloque a permis  de nourrir notre réflexion et de faire émerger des projets pour nos SUAPS. Une première session de formation sur la prescription de l'activité physique et sportive en direction des enseignants du SUAPS et des médecins de SUMPPS s'est déroulée à Paris à l'initiative de notre collègue Thierry barrière en partenariat avec Roland KRZENTOWSKI. Le CA a validé un plan de formation sur cette thématique dans 6 de nos GRDS. Nous avons rencontré la DGESIP le 5 octobre pour envisager un accompagnement de cette action de formation sur l'ensemble du territoire national.

Une plaquette synthétique de présentation de la formation est disponible : ICI. Renseignez-vous dès à présent auprès de vos responsables de GRDS sur les dates de sessions de formation.

Aussi, le CA a validé le projet de colloque 2018 proposé par notre collègue directeur de SUAPS Jean-Yves CASSAN à Montpellier/ Millau du 11 au 15 juin 2018.

Par ailleurs, 6 collègues ont été  nommés chargés de mission pour contribuer au pilotage et à la dynamique des thématiques et dossiers, choisis dans le cadre du mandat politique  en cours :

  • Thierry BARRIÈRE : Sport/Santé
  • Stéphane BOUTILLIER & Xavier BAGUELIN : Dispositifs SHN
  • Olivier BRICHET : FPC
  • Hervé DUBERTRAND : Enquêtes
  • Jean-Yves LE GUEN : Webmaster/Site GNDS

D'autre part 3 collègues élus des GRDS auront en charge les relations avec la FFSportU :

  • Christophe LAROCHE
  • Hervé LAHEURTE
  • Patrick MAUPU

Enfin, la ministre Frédérique VIDAL organise durant un mois  une consultation visant à faire émerger des propositions concrètes pour lutter contre l'échec en licence. Onze commissions, dont une sur les rythmes de formation, une autre sur la vie étudiante et sa contribution à la réussite de l'étudiant. Le GNDS a manifesté son intérêt pour participer à cette réflexion. La CPU a fait le choix d'être représentée par ses Présidents, cependant la DGSIP nous a sollicité pour intervenir vendredi 6 octobre. Je remercie Jean-François FROUSTEY qui a présenté notre contribution et porter la voix des SUAPS.

Une info de dernière minute…

À l’initiative de la CPU, j’ai participé à une première réunion de travail avec la C3D-STAPS, pour l’élaboration d’une enquête national sur les installations sportives universitaires. Ce projet d’enquête auquel seront associés les membres du CA devrait être finalisé pour la mi-novembre. L’enquête sera adressée à nos présidents pour un retour fin décembre.

Nous restons à votre écoute via vos responsables de région ou en direct.

Bien amicalement,
Olivier THENAISY


Cher(e)s collègues,
le GNDS a contribué à la consultation nationale d'octobre 2017 organisée par Madame la ministre de l'enseignement supérieur pour l'écriture d'un nouveau projet de loi relatif à l'orientation et à la réussite de l'étudiant. (à lire aussi : "Plan Étudiants : accompagner chacun vers la réussite")

Suite au rapport FILATRE qui dans sa 17e proposition fait référence à la contribution du GNDS, le projet de loi est paru le 30 octobre 2017.

Au delà de propositions liées à l'orientation de l'étudiant, ce projet prévoit une contribution unique "vie étudiante" qui financera en partie les budgets culture, santé, sport et FSDIE.

Si le GNDS est plutôt favorable à une contribution unique "vie étudiante", nous nous interrogeons sur ce nouveau modèle économique qui mettrait fin à celui que chacun d’entre nous a développé dans son université pour un service de qualité.

La clé de répartition qui devrait être précisée par décret est essentielle pour bâtir nos budgets 2018 dès aujourd'hui.

Aussi, le GNDS est fermement opposé comme les autres réseaux, culture, santé handicap, vie étudiante, à ce que cette contribution soit captée par les CROUS. Vous pourrez lire ici cette déclaration commune des services de la vie étudiante adressée à la CPU, le ministère, et rendue publique.  Je vous joins également  la déclaration du CA du GNDS avec le courriel d'accompagnement que j'ai adressé au Président de la CPU.

Le CNESER réuni ce lundi 13 a voté favorablement le projet dans sa globalité mais a rejeté l'article 4 concernant la contribution unique vie étudiante dans sa forme actuelle.

Nous sommes convaincus de l'erreur politique et stratégique que représenterait la ratification  de cet article 4 en l'état. Nous venons de porter la position du GNDS ce mardi soir au ministère, auprès de Monsieur Graig MONETTI, conseiller vie étudiante auprès de Madame la ministre de l’enseignement supérieur.

Un communiqué sur les conclusions de ce rendez-vous, vous sera envoyé très rapidement.

Cher(e)s collègues, soyez certains de l'engagement  fort du CA pour défendre l'intérêt de l'étudiant et du sport à l'université.

Nous vous tiendrons informé régulièrement de l'actualité relative à ce projet de loi jusqu'au vote de l'assemblée nationale en décembre.

Bonne semaine

Bien amicalement,
Olivier THENAISY


Cher(e)s collègues,
la loi relative à l'orientation et à la  réussite des étudiants a été votée par l’assemblée nationale. L'article 4 nous impacte directement et nous impose une nouvelle modélisation économique. Le montant de la contribution unique vie étudiante est fixé à 90 euros.

Le décret d'application nous précisera les clés de répartition et notamment la part de cette contribution qui reviendra aux établissements.

Pour autant c'est au sein de chacun de nos établissements que s’organiseront la ventilation et le financement de nos services.

Nous devons anticiper pour ne pas subir afin de pouvoir amplifier nos actions conformément à l'ambition de la loi. Autrement dit, le ministère nous a assuré que ce nouveau modèle économique permettrait d'offrir à l'étudiant un meilleur service et surtout de pouvoir développer de nouveaux projets. Le ministère a souligné que cette contribution ne pourrait être utilisée à d'autres fins que celle de la vie de nos services. Un comité de suivi sera mis en place au niveau national, mais il est indispensable qu'il en existe un dans chacun de nos établissements. Nous devons sur ce point être présents et force de propositions.

Nos GRDS doivent favoriser les échanges sur les évolutions et contribuer à nourrir la réflexion de cette mise en place.

Les fondations de ce nouveau modèle sont essentielles ...

Les SUAPS font partie intégrante du projet d'établissement mais doivent absolument conserver leur indépendance de fonctionnement au sein des établissements conformément à la loi qui nous régie.

Certains établissements sont tentés de déroger à la loi et nous devons rester très vigilants, il en va de l'intérêt de l'étudiant pour une offre d'enseignement riche et pertinente, une politique des activités physiques et sportives pilotée par un Directeur professeur d’EPS, un conseil des sports présidé par le Président de l'université.

Les membres du CA restent à votre écoute, n'hésitez pas dans cette nouvelle période de mutation à nous informer, nous interroger et partager vos réflexions...

Je vous souhaite de bonnes fêtes et d'excellentes vacances.

Bien amicalement,
Olivier THENAISY


 Cher(e)s collègues,

l'année 2018 marquera une nouvelle étape dans l'histoire des SUAPS.
Dix ans après la perte du droit sport, la "CUVE" (Contribution Unique Vie Etudiante),nous impose, au delà d'une réflexion sur nos modèles économiques, une réflexion sur l'évolution de nos services, de notre rôle et place au sein de nouveaux territoires et périmètres en devenir.

Ce nouveau contexte ne doit pas nous fragiliser mais bien au contraire renforcer nos services au sein des projets d'établissements et plus largement au sein de l'enseignement supérieur. Nos GRDS, organes  de réflexion essentiels, joueront un rôle capital dans les semaines et mois à venir pour l'accompagnement relatif à la mise en œuvre de la "CUVE".
Si notre engagement professionnel est important et fort, je vous souhaite avant tout, une belle année 2018, à vous et vos proches.

Bien amicalement,
Olivier THENAISY


Cher(e)s collègues,

le CA réuni en janvier nous a permis d'élaborer « l'ossature » du colloque de Montpellier / Millau.

La loi Orientation et Réussite de l'Etudiant (ORE) nous impose une réflexion sur son impact pour nos SUAPS. Comment  nos SUAPS pourront contribuer davantage  à la réussite de l'étudiant en amplifiant leurs actions ? Le sens de la loi est clair et souligné par la ministre à chacune de ses interventions : une Contribution Vie Etudiante qui doit venir renforcer nos projets en mettant la vie étudiante au cœur du "plan étudiant". Chacun de nous doit être force de propositions pour négocier des budgets à la hauteur des ambitions de la loi. Comme vous le savez, le sénat à adopté l'article 4 de la loi ORE le jeudi 7 février. Le décret d'application précisera, vraisemblablement en mai/ juin, les clés de répartitions entre les établissements (Universités, autres établissements et les CROUS). Si la loi souhaite renforcer les possibilités de mobilité des étudiants et notamment des étudiants SHN, il nous faudra suivre avec beaucoup de vigilance le traitement de ces dossiers particuliers afin de fluidifier la procédure d'accès.

Je profite de ce point, pour inviter, celles et ceux qui n'ont pas répondu à l'enquête Sport de Haut Niveau, à la renseigner dès que possible. Nous avons besoin de 100% de retours pour une cartographie complète des dispositifs d'accompagnement de nos étudiants SHN.

Par ailleurs, le GRDS Grand-Ouest a engagé un travail d'écriture sur une version développée de notre  plaquette synthétique actuelle afin de valoriser le rôle et la place des SUAPS, en  proposant  un nouvel outil commun concis et concret. Je tiens à remercier Alexandre PIETRINI, responsable du GRDS Grand-Ouest, et tous les collègues investis dans ce projet.

Dans la dynamique de notre colloque 2017, activité physique et santé, Francis BOURREAU, Thierry BARRIERE et Alexandre PIETRINI ont été  reçus vendredi 23 février par Isabelle RICHARD, conseillère  santé de la ministre de l'ESR, afin de lui présenter la réflexion et les projets du GNDS.

Enfin, je remercie, notre collègue Jean-Yves CASSAN, directeur du SUAPS de Montpellier, qui œuvre avec beaucoup d'énergie pour nous recevoir dans le cadre du colloque national à Millau du 11 au 15 juin 2018.

Je vous souhaite à tous d'agréables vacances d'hiver.

Bien amicalement,
Olivier THENAISY


Cher(e)s collègues,

la loi « Orientation et Réussite des étudiants » traduit une volonté politique de réforme de notre système d’accès à l’enseignement supérieur mais aussi, d’accompagnement des conditions de vie et de réussite de l’étudiant.

L’article 4 de la loi qui a pour intention de renforcer les services à l’étudiant nous impactera très directement. Des précisions sur la contribution vie étudiante (CVE) collectée dès la prochaine rentrée universitaire, devraient nous être apportées d'ici fin avril.

Quel sera notre nouveau modèle économique ? Cette CVE nous permettra-t-elle réellement la mise en œuvre d’une politique sportive plus ambitieuse sur nos campus ? Dans quelles conditions pourrons-nous accueillir les étudiants post bac des autres établissements ? Les étudiants étrangers ? Comment nos SUAPS pourront encore mieux demain contribuer à la réussite de l’étudiant (formation, vie de l’étudiant, …) ? Comment créer de nouvelles dynamiques, synergies ? Quels nouveaux outils, nouveaux partenaires pour renforcer nos actions ?

Cette mutation profonde de notre système éducatif post bac doit nous inscrire dans de nouvelles réflexions indispensables au développement de nos services.

Notre colloque organisé à Millau du 11 au 15 juin prochain, sera un moment d’échanges privilégiés sur l’avenir de nos SUAPS, de nos établissements et sur les nouveaux enjeux.

Votre présence est essentielle car c’est ensemble que nous devons engager cette réforme qui nous impactera fortement dès la rentrée et pour les années à venir.

Je vous invite dès aujourd’hui à prendre connaissance du préprogramme de ce colloque et à vous inscrire nombreux, pour ce temps fort national qui aura cette année, une importance particulière. La loi sera promulguée, le décret d’application sera paru.

Le besoin de données nationales est essentiel pour notre groupement, nous avons donc  choisi de lier la courte enquête nationale au document d’inscription. Une invitation au colloque (par mail) va vous être envoyée dans la journée. Merci de prendre le temps d'y répondre et de vous inscrire au colloque.

Au-delà de l’aspect formel, de la rigueur et de la qualité de nos réflexions, c’est toujours un immense plaisir de nous retrouver et de partager tous ensemble, ce rendez-vous annuel convivial.

Bien amicalement à toutes et à tous,
Olivier THENAISY